12/05/2022

Arbitrage

Le cabinet intervient en arbitrage commercial, interne ou international, et d’investissement. Nous représentons nos clients dans tous les secteurs de l’industrie, dans des procédures ad hoc ou institutionnelles (CCI, LCIA, CIRDI, CMAP, CCJA, etc.)

Nos avocats interviennent également devant les juridictions étatiques (juge d’appui et cours d’appel) pour les procédures liées à l’arbitrage : désignation ou récusation d’arbitres, recours en annulation, exequatur et exécution des sentences, responsabilité des acteurs de l’arbitrage.

Les associés du cabinet siègent également régulièrement en tant qu’arbitres.

Nos avocats sont reconnus parmi les leaders de ce domaine :

  • Alexandre Reynaud est classé comme « Next Generation Partner » par Legal 500 depuis 2021
  • Legal 500 2022 : « Alexandre Reynaud [is a] remarkable specialist in the field of international arbitration. [He] distinguish[es] [himself] by [his] personal involvement, thoroughness and responsiveness »
  • Alexandre Reynaud est identifié comme « Rising Star »par Euromoney Expert Guide depuis 2018
  • Alexandre Reynaud est identifié comme « Excellent » en Arbitrage International par le classement Décideurs Contentieux & Arbitrage 2022

L’expérience récente de nos associés en arbitrage international inclut :

  • conseil d’un groupe aéronautique français dans trois arbitrages relatifs à un contrat de licence (montant en litige : 75 millions d’euros, droits français et new yorkais, procédures ad hoc Paris et CCI New York, procédure en langue anglaise) ; 
  • conseil d’une société pétrolière publique d’Afrique centrale dans un arbitrage contre un courtier pétrolier concernant la résiliation d’un contrat pour la fourniture de produits pétroliers (montant en litige : 134 millions de dollars, droit français, LCIA Londres, procédure en langue française) ;
  • conseil d’un groupe aéronautique français contre une société américaine spécialisée dans les hautes technologies dans un différend relatif à la fourniture d’équipements aéronautiques (montant en litige : 100 millions de dollars, droit suisse, CCI Genève, procédure en langue anglaise) ;
  • conseil d’une société pétrolière publique d’Afrique centrale dans un arbitrage contre une société pétrolière française concernant le recouvrement de coûts pétroliers (montant en litige : 43 millions de dollars, droit français, CCI Paris, procédure en langue française).